Restauration des Grandes Ecuries XIX ème Siècle

Madame Coralie DANTAN, architecte du patrimoine, a confié à l'entreprise Option Bois la restauration des fenêtres et des portails monumentaux intérieurs et extérieurs des Grandes Ecuries XIX ème de ce château XVII ème Siècle attribué à Mansart et situé dans la campagne environnante de Rouen.

 

Restauration des portails extérieurs

Après les fenêtres et les portails intérieurs, nos compagnons ont débuté la restauration des trois portails extérieurs des Grandes Ecuries.


Restauration de peinture faux-bois

Les peintres restauratrices de la Société Orpimento sont désormais à l'œuvre dans les locaux d'Option Bois pour restaurer les peintures faux-bois en face intérieure des fenêtres.

Toutes les surfaces refaites à neuf ou abimées ont d'abord été enduites d'un fond pour apprêter le support bois.

Un première couche permettant de dessiner le fil du bois a déjà été passée.

Le parfait achévement de ce travail de restauration nécessitera pas moins de 7 opérations minutieuses.


Restauration des portails intérieurs

Les portails intérieurs sont pour la plupart restaurés et le ferrage des vantaux est terminé.

Ils ont été entièrement décapés et prêts pour la mise en finition.

Un portail est en cours de fabrication à neuf car il était détruit par la pourriture à 90 %. Tous les éléments de quincaillerie ont été récupérés pour reconditionnement et repose ultérieure sur l'ouvrage neuf.

La restauration des 5 portails monumentaux a commencé.

Après dépose des ferrronneries, un état sanitaire puis un décapage a été réalisé.

Les travaux de restauration ont commencé avec façon de greffes, restitution à neuf de pièces trop dégradées, rebouchage de fentes par résine spécifique.

Réassemblage des ouvrages.


Restauration des fenêtres

Fenêtres cintrées en plan et en élévation

Les bâtis sont très abimés à cause de leur contact avec la maçonnerie et l'humidité. Ils ont été dédoublés pour ne conserver que les parties saines auxquelles ont été collées des pièces de bois neuves pour les reconstituer.

Grandes fenêtres en plein-cintre

La restauration des fenêtres a commencé par le démasticage complet des vitrages, suivi par un état sanitaire nous permettant d'évaluer précisément le travail à réaliser.

L'état de certaines pièces nous a amené à les remplacer à neuf quand d'autres ont été greffées.

Certaines parties ont simplement été recollées.


Dépose et transport des ouvrages

Le déménagement pour rapatriement en nos ateliers préalable aux travaux de restauration a nécessité l'emploi d'une semi-remorque complète au vu de la dimension des ouvrages à transporter.